femme_de_trente_ans2femme_de_trente_ans_4femme_de_trente_ans

La Femme de trente ans

Honoré de Balzac

1842

 

 

Petit résumé et mon avis

J’ai terminé il y a peu « La femme de trente ans » de Balzac, l’une de ses nombreuses histoires de la  Comédie humaine qui sait si bien décrire la société du 19e siècle. Dans ce roman, l’auteur s’intéresse surtout à la condition de la femme mariée et des bienséances de la haute société. Julie, jeune fille belle et intelligente, s’éprend d’un jeune militaire et souhaite à tout prix l’épouser malgré la mise en garde de son père. En effet, ce dernier constate la stupidité et la vulgarité du jeune homme quand la jeune fille ne voit que beauté et prestige de l’uniforme. On retrouve Julie un an après son mariage, amèrement déçue de sa condition, dégoûtée par son mari dont elle ne peut que constater la « nullité ». Elle en éprouve une aversion physique au point de considérer leurs relations sexuelles comme des viols. Julie, qui souffre probablement d’une maladie transmise par un mari volage, s’éprend d’un jeune lord anglais, médecin qui va tout faire pour la soigner. Je ne vais pas vous divulguer la suite !

J’ai beaucoup aimé cette histoire. La condition de la femme du 19e siècle y est remarquablement bien traitée et je ne doute pas que Balzac ait pu être un franc défenseur du divorce ! Il sait sonder et dépeindre les souffrances de son personnage, dévoile les pensées féminines, les déceptions d’une femme mariée, les sentiments d’exaltation intérieure d’une femme amoureuse, la culpabilité d’une amante, le poids ou le réconfort de la religion et des croyances, la fatalité de la vie qui se lit sur les visages, la tristesse d’une fille détestée, la jalousie d’une enfant, la lassitude et l’angoisse d’une vieille femme, l'ingratitude d'une fille chérie devenue la reine des coquette. Je trouve pour ma part que Balzac est un maître de l’empathie et il sait particulièrement bien nous transmettre l’état d’esprit de ses personnages.

Reflet de son époque romantique, cette histoire a parfois des passages assez rocambolesques ce qui donne au roman un petit côté fantastique qui ne m’a pas déplu.

Je recommande cette petite lecture agréable et dont l’histoire explore la profondeur des sentiments personnels.