campan

La Vie mouvementée d'Henriette Campan

Geneviève Haroche-Bouzinac

Flammarion, 2017

Résumé

Henriette Campan aura eu tant de vies...
Et pourtant, une femme unique guide les lignes de cette passionnante biographie. Son parcours est d'une grande modernité : par nécessité économique, la jeune femme devient lectrice à la cour de France, avant d'entrer au service particulier de la reine Marie- Antoinette. Son père, chef du bureau de traduction aux Affaires étrangères, lui a donné le goût des idées nouvelles, convaincu de la nécessité de réformer un régime exsangue. Henriette Campan parle plusieurs langues, vénère les livres et les auteurs. Un bel esprit qui, au fil des épreuves, lui permet de résister à la fatalité des destins propres aux femmes de son temps.
À Versailles, sa vie bascule. Cette observatrice discrète est aux premières loges pour consigner dans ses carnets la matière de ses futurs Mémoires. Contre toute attente, la liberté lui vient avec la Révolution. À quarante ans, sans argent, éprouvée par les violences dont elle a été témoin, Henriette Campan ouvre un pensionnat, véritable laboratoire où elle crée sa méthode d'éducation, en offrant aux filles de larges pans de la connaissance jusque-là réservés aux garçons. Mais, si l'Empereur la nomme à la tête de la Maison de la Légion d'Honneur, il s'oppose à sa volonté de former une élite féminine, pendant de l'élite masculine qu'il est en train de fonder.
Fruit d'une longue enquête à travers des archives inédites en France et aux États-Unis, cette biographie éclaire d'un jour nouveau le parcours d'Henriette Campan ; elle apparaît ici maîtresse de sa vie, entreprenante, inventive, à l'image de sa devise : «Les talents sont la vraie richesse.»

Avis et contenu 

J'ai eu un petit peu de mal à entrer dans ce livre au début, parce que je ne m'attendais pas à lire un livre aussi détaillé d'un point de vue ''histoire politique''. Vous verrez qu'il ne s'agit pas seulement d'une biographie de Mme Campan au sens strict ou intime mais bien d'une vie qui s'inscrit dans le déroulement des évènements de l'Ancien Régime et de l'épopée Napoléonienne. Pourquoi une description aussi poussée des évènements? Parce que cela est nécessaire pour comprendre la vie de notre ancienne femme de chambre. En réalité Mme Campan (loin de s'être retirée du monde après la Révolution), est restée une personne influente et proche des personnes importantes de son temps. ''Mère adoptive'' (de par sa position d'enseignante/surintendante de son institution qu'elle a désiré unique en son genre, dont le programme était basé avant tout sur l'amour et le bien-être de ses pensionnaires) de jeunes filles destinées à devenir reines, femmes de maréchal, elle a su se faire aimer d'un grand nombre de futures héritières, celles issues de la Monarchie, d'autres de l'Empire et même de la République Américaine. On ne peut pas comprendre la vie de Mme Campan sans évoquer les événements politiques qui ont eu un impact sur sa vie, ses décisions, ses difficultés financières, ses revirements de situation familiale, ses choix professionnels. Si proche de la cour de Marie-Antoinette, elle défendra toujours son ancienne maîtresse bien que regrettant certains de ses choix. Cela ne l'empêchera pas de se lier à la famille Bonaparte, par l'entremise de sa chère Hortense qu'elle élèvera dans son école et qu'elle considérera toute sa vie comme sa fille. Je pense qu'une fois la lecture de ce livre achevée, il est très difficile de trouver encore un sujet non exploité de la vie privée de Mme Campan. Le récit est très complet, tout est dit!

Ce que j'ai particulièrement aimé : le fait que l'auteur nous rapporte un grand nombre de passages de lettres de Mme Campan destinées ou reçues par sa famille, Joséphine et Hortense de Beauharnais, ses élèves russes, polonaises, américaines... Je trouve que cela donne un côté plus intime au récit. On se fait une idée du caractère des soeurs, des filles adoptives et de la femme de l'empereur avec qui elle a tissé des liens. Naturellement, on perçoit ces personnalités à travers le regard plutôt favorable de Mme Campan... mais cela permet de se faire une idée de l'entourage impérial, des rivalités... sans passer à côté de la vie de notre héroïne, ses liens avec son époux, son fils, ses nièces et ses amies. Il est également étonnant de pouvoir constater l'influence qu'a eu l'éducation de Mme Campan sur ses pensionnaires qui resteront très souvent amies à l'âge adulte et unies par un lien fraternel qui ira au-delà des conflits politiques.

Je recommande ce livre à tous les amoureux de l'Ancien Régime et de l'époque Napoléonienne, mais aussi aux personnes désireuses d'en connaître plus sur l'histoire de l'éducation des filles au début du 19ème siècle.