La-modiste-de-la-reine

 

La modiste de la reine

Catherine Guennec

éditions JC Lattès 2004

Résumé

Jeune couturière pauvre, elle quitte Abbeville et sa Picardie natale pour venir travailler à Paris. Elle vole vite de ses propres ailes et ouvre son magasin : Le Grand Mogol.
Le règne de Louis XV touche à sa fin. Bientôt, elle prend le chemin de Versailles et sa vie s'éclaire d'une rencontre inattendue, une flamboyante et royale amitié. 
En Rose Bertin Marie-Antoinette a trouvé son ministre des modes. Coiffure à la Belle Poule, pouf aux sentiments, chapeau feu d'opéra, bonnet à la chercheuse d'esprit ou en sorcière, quès aco... 
Les créations de la divine Bertin explosent de diversité, d'invention. Et Paris devient la capitale du bon goût. Avec ce roman vrai, Catherine Guennec exhume un destin de femme éblouissant, audacieux, traversé de hasards magnifiques, d'amours secrètes, d'amitiés indéfectibles. Où l'on croise Jeanne du Barry, Vigée Le Brun, la Polignac, Marie-Thérèse de Lamballe, le Chevalier d'Eon, Chateaubriand, Greuze, Paul Ier de Russie... (d'après babelio)

 

Mon avis

 

J'ai lu ce livre très rapidement, la lecture est simple et fluide. C'était une histoire agréable mais je trouve que l'auteur passe très très vite sur les évènements de la vie de Rose Bertin. Le début est intéressant, on apprend pas mal de choses sur sa vie, sur son ascension sociale, même si j'aurais aimé avoir un peu plus d'éléments sur son enfance. Ensuite, Rose part pour Paris, elle créer sa boutique et à partir du moment où elle rencontre la reine, l'auteur s'attache surtout à décrire la société aristocratique en général et la mode en particulier. Tout y passe sur l'évolution des bonnets, des chapeaux de paille, les couleurs préférées de la reine, les tissus, les commandes... On n'en apprend très peu sur sa vie privée mais on en découvre la femme d'affaires. Pour celui ou celle qui comme moi aime l'histoire de la mode (comme l'indique le titre ''la modiste de la reine''), ce livre est très intéressant, par contre si vous cherchez un roman très biographique, je ne pense pas que cela vous conviendra.